Hôpital des enfants

19/3/2009

Lisa


Je pénètre le hall, nef de l'hôpital, cathédrale de béton, et tente la voie verticale; l'ascenseur ne fonctionne pas; il ne mène point au ciel. Il faut employer l'escalier et le déambulatoire des couloirs. Croisée du transept et sur la gauche, le lieu consacré où le clergé thaumaturge de l'ordre médecin soumet nos corps à sa science. Ablutions rituelles de purification; j'endosse ma soutane et prends la chapelle latérale; chambre 222; la tienne.


Là, dans le choeur, officient moult moniales et quelques mères abbesses sous le magistère du chef de service assis sur la chaise épiscopale mais invisible en son diocèse. Transsubstantiation du corps de la médecine délivré à une ouaille; Toi ma petite Lisa; par communion multi-quotidienne en amères potions, pour voie de rédemption. Nous, fidèles, laïcs ignorants, soumis à Hypocrate et à sa religion.


Je n'aime pas cet hôtel dieu, lieu de culte austère; les baguettes de métal tenant les plaques de faux-plafonds tachées d'humidité en guise de voûtes croisées; les doubles vitrages mal lavés à armatures d'aluminium pour seuls vitraux au plomb; les odeurs d'éther pour seules fragrances d'encens; les sermons abscons; cependant, j'en attends les bienfaits pour ton corps en souffrance, ma petite fille bien aimée.


AU NOM DE LA PERF, qui octroie la rémission du corps, DU FIL du cathéter dispensateur du sang sauveur ET DE LA SAINTE PHARMACIE...


Guéris !

 

Papa

 

 

Tags : rien
Category : Chroniques de l'hôpital | Write a comment | Print

Comments

camille de l'école, le 19-03-2009 à 18:18:23 :

coucou lisa

coucou lisa

ça va ? Moi super !!

j'espère que tu va bien et que tes parents aussi ,bon je te laisse

BISOUS MA PETITE PRINCESSE

Camille

anita mitidieri, le 19-03-2009 à 17:30:51 :

coucou petite princesse

bonjour petite princesse,

 

comme tu as été courageuse à nouveau ces derniers jours. Tu es remarquable

 

 

Bonjour petite princesse,

 

Tu as passé quelques jours difficiles.  Tu as à nouveau été très courageuse. Tes parents peuvent être fiers de toi. Papa et maman sont toujours à tes côtés pour t'encourager.  C'est très rassurant d'avoir ses parents. Quand j'étais petite j'ai aussi été hospitalisée et ma plus grande joie, c'était d'avoir ma maman près de moi. Je te fais de gros bisous. Salue mamie Lydia de ma part et dis-lui que je pense beaucoup à elle.

 

 

 

 

Stéphanie, le 19-03-2009 à 09:25:43 :

Bonjour

Bonjour jolie princesse,

 

Tu as bien dormi? J'espère que ta fièvre a disparu...

Nous sommes heureux d'apprendre que les résultats des radios sont bons.

Passe une paisible journée,câlinée par ta maman.

On vous embrasse très fort.

Pierre, Guillaume, Stéphanie et Daniel

 

| Contact author |