Pensée du jour

14/7/2009

Pas un jour sans une pensée pour toi

Pas un jour sans pourquoi

Pas un seul jour non plus sans douleur

Et pourtant la vie, toujours, alors

Pas un jour sans sourires

Pas un jour sans contempler ses enfants, merveilleux

Et pas un seul jour non plus, sans bonheur

 

15 ANS

La moitié d'une vie pour un

Tellement loin pour l'autre

Une éternité pour l'être aimée

 

Quand la vie nous frappe, on croit alors ne jamais pouvoir s'en relever...partir plutôt que de lutter

Mais chacun de nous ici bas a en lui une force incommensurable de courage quand la vie nous joue des tours. Celle-là même que nous chérissons tant et qui se montre parfois cruellement injuste.

Se battre, encore et toujours

L'optimisme doit toujours être un optimisme sans faille et mes angoisses s'envolent devant un seul de tes sourires, Lisa, ma chérie

Les jours meilleurs arriveront bien vite

Cette épreuve fera alors de toi une jeune fille et une femme heureuse pour l'éternité.

Voilà le secret, profiter de la vie avec une insouciance incroyable mais garder à l'esprit, toujours, que tout s'arrête brutalement, sans bruit, sans un mot, tout doucement...

On reconnait le bonheur au bruit qu'il fait quand il s'en va. Malheureux sont ceux qui n'ont connu que le bonheur car ils ne savent pas la douleur, l'angoisse, la peur, la tristesse. Ne les envie jamais, ma puce.

 

Il me semble que cette nuit mon étoile, ton étoile, brille plus encore, ma chérie.

On ne pouvait rêver mieux pour veiller sur toi

J'ai alors la certitude que plus rien ne pourra nous effrayer.

Moi qui ne croit en rien je me surprends à prier :

     Papa, aide moi à trouver la force nécessaire

     et éclaire nous le chemin

     laisse moi ma petite Lisa

     bien vite arrivera le temps des retrouvailles

 

 

"Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

"Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux ;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;
Oubliez les heureux.

"Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m’échappe et fuit ;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l’aurore
Va dissiper la nuit.

"Aimons donc, aimons donc ! de l’heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ;
Il coule, et nous passons !"

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d’ivresse,
Où l’amour à longs flots nous verse le bonheur,
S’envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur ?

Eh quoi ! n’en pourrons-nous fixer au moins la trace ?
Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !
Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,
Ne nous les rendra plus !

               Le Lac - Alphonse de Lamartine

 

 

A vous qui nous lisez chaque jour, qui nous soutenez depuis 5 mois déjà

Une parole, un mot, une pensée, un geste, autant de choses tellement réconfortantes

Aucun merci ne suffira jamais pour vous témoigner toute notre gratitude dans cette épreuve

La victoire sera aussi votre victoire

MERCI, du fond du coeur, Merci

parents, famille, amis, internautes des quatre coins du monde

 

      

 

 

 

    

    

    

    

    







Category : Chroniques de l'hôpital | Write a comment | Print

Comments

aureliany, le 17-07-2009 à 16:49:43 :

Un optimisme a toute epreuve

Coucou Lisa et coucou a toute la famille,

 

Je n'ai pas poste de commentaires depuis plusieurs semaines, mais continue de suivre la guerison de Lisa sur le blog.

Courage ma puce !

 

Un petit mot pour Fanny : cette maladie est une epreuve tres difficile mais tu as raison de garder ton optimisme. L'excellente nouvelle c'est que Noah va aider sa jumelle a guerir definitivement !

 

Gros bisous a toute la famille.

 

Aurelia

Argitxu, le 16-07-2009 à 21:04:46 :

Bonsoir Princesse Lisa

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

Comment vas-tu  Princesse ...?

Retrouve-tu peu à peu la forme Belle battante que tu es ?

Ohhh...ouiiii .... Jolie Fée , laisse -toi "bichonner un max"  par tout le monde !

Gros calin !

A bientôt.

voir l'image en taille réelle

 

 

Emma, Loan, Anna - Lou et Delphine, le 16-07-2009 à 18:32:23 :

Coucou princesse ; )

Magnifique pensée du jour!!!! Toujours ravies de te voir en forme, en plus le sel est de retour, c cool, on sait combien ça te coûte de t'en priver..... Aujourd'hui, nous aussi étions à Nancy, il faisait très chaud, j'espère que tu n'as pas trop souffert de la chaleur à l'hôpital, en tout cas, à cette heure, tu dois être tout juste rentrée chez toi, c quand même super de pouvoir te faufiler dans ton lit à toi. On pense très fort à toi, plein de bisous pour vous @+ Delphine

PEG ET FRANCOIS, le 16-07-2009 à 16:22:41 :

hello ma belle

hello Jolie Princesse,

Je suis encore toute émue de ta pensée du jour ainsi que du poème et de ton grand merci...

MERCI à Toi ma puce de ton courage et ton si beau sourire et tout simplement te dire qu'on t'aime tout fort

On te fait d"énormes bisous et t'inquiète, lorsque tu n'écris pas on se dit "c'est parce que Lisa est chez elle en train de s'amuser Noah et Lou et aussi les playmos, les princesses et Tom et compagnie"

Enormes bizouilles,

Peg et François

 maldaurore, le 15-07-2009 à 23:36:22 :

kikoo p'tit fleur !

 

_______♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥_______♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
_____♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥____♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
_____♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥_♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
_____♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
______♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
_______♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
_________♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
____________♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
______________♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
_________________♥♥♥♥♥♥♥♥
__________________♥♥♥♥♥♥
___________________♥♥♥♥
___________________♥♥
__________________♥♥
_________________♥
_______________♥
____________♥♥
__________♥♥♥
_________♥♥♥♥
_______♥♥♥♥♥♥♥
_______♥♥♥♥♥♥♥♥
________♥♥♥♥♥♥♥♥
__________♥♥♥♥♥♥♥♥
____________♥♥♥♥♥♥♥
_____________♥♥♥♥♥♥
_____________♥♥♥♥♥
____________♥♥♥♥
__________♥♥♥♥
__________♥♥
___________♥ Bonne nuit et bonne journée ma belle.

 1001 pensées et pour rêver un peu voici une belle poésie. J'espère que tu vas aimé ???

 

 

 

Dans ma maison de feuilles.

 

Dans ma maison de feuilles

Et de bleu horizon,

Mon voisin l'écureuil

Est mon seul compagnon.

 

Le silence y est fait

De mille bruits si doux

Qu'il est comme de l'eau

Glissant sur les cailloux.

 

Oui, c'est là que je vis

Avec l'arbre qui parle,

Avec l'oiseau qui lit

Pour moi dans les étoiles.

 

Parfois un vol de mots

Se pose en mes branchages

Du jeu de leurs échos,

Naît un nouveau langage

 

Je tente gauchement

Parfois de le parler.

Il n'y a que le ciel

Qui veut bien m'écouter.

 

                                                                          Maurice Carême.

 

Bisous tout plein.

Florel

milène, le 15-07-2009 à 21:49:18 :

coucou

coucou tite Lisa

ça fait un moment que je ne suis pas venu écrire un petit commentaire, mon travail me prend pas mal de temps..

 

 je vois que ça va même si des fois tu es au creux de la vague, ce n'est qu'un mauvais moment à passé enfin tu le sais bien mieux que moi..

 

 un petit mot à ta maman, ce qu'il vous arrive peut toucher n'importe qui d'autres et si un mot de réconfort peut aider à redonner le sourire, c'est génial..

 

 Merci à vous de nous faire partager tout ça...

 

  gros bisou tite Lisa

Milène

anita mitidieri, le 15-07-2009 à 14:53:20 :

bonjour à toute la famille

  Nous pensons beaucoup à vous et à tout le courage qu'il vous faut. Vous êtes une très jolie famille, très unie, et cela aussi encourage votre petite princesse à avancer et à se battre. Bientôt tout cela ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Nous souhaitons à la petite Lisa un très prompt rétablissement. BISOUS à toute la petite tribu. Un gros bisou aussi au petit Noah qui lui aussi doit être un petit soldat très courageux.

 humeur, le 15-07-2009 à 07:44:16 :

toro étincelant


spectacle féérique de mon enfance en l'honneur de notre petite et courageuse Lisa,
ce toro de fuego qui brûlait alors reste présent dans ma mémoire
 qu'il vienne aussi  illuminer la vie de la petite chérie
bisous d'un papy
Dédé

| Contact author |