VIVRE

27/11/2009

 

" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

" Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m'échappe et fuit ;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l'aurore
Va dissiper la nuit.

" Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
Il coule, et nous passons ! "

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d'ivresse,
Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur,
S'envolent loin de nous ?

 

 

Force, Courage, Maîtrise de soi, Vivre le présent en ayant inévitablement un futur bien sombre devant soi.

Je souris, je ris, je vis aux côtés de ma petite reine. Je lui donne le maximum d'amour qu'il soit possible de donner à son enfant.

Elle me parle de Noël...

de nos prochaines vacances à la mer...quand elle sera guérie,

des vêtements qu'elle aimerait avoir...quand elle sera grande,

De l'école...où elle retournera bientôt, quand ses cheveux auront repoussé,

Les copines...pour lesquelles les projets pleuvent,

Elle me parle d'un futur qui n'existera pas et je ris avec elle alors que mon être tout entier se déchire.

 

Merci Maman, Merci Papa de m'avoir dotée d'un cerveau capable de compartimenter les évènements, de gérer les émotions !

Je m'émerveille de ces moments de bonheur intense en sachant qu'ils seront bientôt les derniers.

Je lui ai donné la vie mais je ne pourrai pas lui offrir le futur doré auquel elle aurait eu droit.

Ma princesse ne souffrira pas.

Ma princesse s'envolera heureuse.

Voilà les seules choses qui comptent à mes yeux.

 

Elle est là, elle sourit, elle rit, elle vit.

 

FANNY

 

 



 

Category : Journal de bord | Write a comment | Print

Comments

maggeraci, le 30-11-2009 à 13:41:37 :

Bonsoir Fanny, Bonsoir jolie princesse,

 

Je pense beaucoup à vous et je vous embrasse très fort.

 

Magali.

Marie-France GIULIANO, le 29-11-2009 à 13:41:13 :

Bonsoir Fanny

Je tiens à vous dire encore  toute mon admiration pour ce que vous écrivez mais quel déchirement cela doit être !!

Vous êtes un exemple pour tout le monde, exemple de courage, de bonté , de ténacité, d'amour , vous et toute votre famille, et vous trouvez encore la force de sourire pour le bonheur de Lisa.

Grâce à vous, votre petite princesse est devenue notre petite fille, nous souffrons pour vous et vous nous faites changer nos attitudes, quelle belle leçon vous nous donnez mais à quel prix !!

Toutes mes pensées vous accompagnent , humble petite chose par rapport à ce que vous vivez.

Je vous embrasse bien fort.

Céline Deny, le 29-11-2009 à 13:12:00 :

quel beau poème...

coucou vous...

Je ne sais plus trop quoi dire en lisant ce si beau poème que tu as écrit Fanny, tu exprimes tellement de choses...

Sache que nous sommes aussi déchirés par cette situation et sommes admiratifs devant tant de courage et de dévotion de votre part..

Je sais bien que vous n'avez pas le choix devant la petite, mais réussir à nous décrire la situation avec ces mots, c'est à nous donner la chair de poule..

On est là si tu as besoin de nous (et d'ailleurs même si tu n'as pas besoin!!) et si nous pouvons faire quelque chose, n'hésite surtout pas!

gros bisous à tout le monde

à bientôt

Mimi..bidou's cousin, le 28-11-2009 à 16:38:16 :

Vivre

C'est avec beaucoup d'émotion que je viens de lire ton message Fanny.
Je vous souhaite à toi et à Jeremy beaucoup de courage dans cette épreuve et vous apporte tout mon soutien lointain.
Vous êtes formidables et donnez encore et encore plein de bonheur à votre petite Princesse Lisa.

maman de léna, le 28-11-2009 à 12:42:33 :

maman d'une princesse guerrière

Fanny tu es une maman formidable ,ta force se sont tes enfants et tes enfants ont une chance énorme de t'avoir. Vous etes dans mes pensées à chaque instants....Je ne sais que dire de plus tes mots sont si justes...

marie

Sylvie de Nantes, le 28-11-2009 à 09:30:37 :

Vivre le moment présent

Chère Fanny,

C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai lu "Vivre".

Comme ces vers de Lamartine sont bien choisis!

Tu es une merveilleuse Maman Courage, Fanny.

Ta grande Force, ton Amour pour Lisa, le soutien de toute ta famille, te portent pour lui donner du Bonheur, encore et encore.

Avec toute mon admiration et toute mon affection.Sylvie.

Maman de Lucas, le 28-11-2009 à 07:28:18 :

formidable

Fanny et Jérémy,

vous êtes des parents formidables

Fanny je t'admire tu es une super maman courageuse moi qui pleure tout le temps mais tu as raison  t'en qu'il y a de la vie il y a des sourir du bonheur et profiter de l'instant présent.

Tout les jours je pence à notre princesse à tous et à toute sa famille et je vous envoie toutes mes pensées et bcp de courage gros bisous

karen regad, le 28-11-2009 à 04:44:37 :

super maman

bonjour fanny,

Vous êtes vraiment, vous et Jérémie, des parents formidables !

Je pense tout le temps à vous et vous envoie tout mon courage, mon espoir aussi...

C'est super de lire l'espoir de princesse Lisa, ses projets...j'imagine juste que celà doit être terrible pour vous et en même tant "réjouissant" car votre princesse ne se laisse pas aller! Normal avec une super famille comme la votre qui l'entoure!

Gros bisous à vous tous !

Karen, Békir, Yanis, Noam et Kahina.

manu&arthur, le 27-11-2009 à 19:54:13 :

Que d'amour

Chère Fanny, Hier, j'ai eu le privilège de partager un moment avec notre princesse et vous tous, merci pour cela. Le parfum de sérénité, d'amour, de douceur, de tendresse qui règne autour votre Lisa, sans jamais montrer que vos coeurs saignent, c'est bouleversant... J'aimerais faire plus, dire plus, mais les mots ne viennent pas ce soir... Nos pensées de chaque instant vous accompagnent. Je vous embrasse.

Christine68, le 27-11-2009 à 17:35:23 :

quelle émotion...

Bonjour Fanny,

quelle émotion à la lecture de ce que tu as écrit... je suis admirative devant tout le courage que vous déployez tous pour faire de ces instants du bonheur, et seulement du bonheur... je suis avec vous chaque instant, je guette les nouvelles de Lisa, ses photos, ses yeux si beaux, si bleux et coquins...

je ne vais pas vous donner de lecon ou de conseil, je peux seulement vous dire que votre approche à tous m'inspire bonté et patience, et comme disait "béné" plus tôt, ce blog nous fait changer... vraiment, beaucoup... bonne nuit à tous...

Catherine SCHMITT, le 27-11-2009 à 17:31:36 :

A une merveilleuse maman.

Bonsoir,

Lisa est devenue notre petite princesse à tous, elle est dans mes pensées à chaque instant.
 Je suis de tout coeur avec vous et votre famille, tant de courage, tant d'amour.

Catherine



 Hafif, le 27-11-2009 à 17:08:01 :

Bonsoir adorables parents

je viens souvent passer des moments sur le blog de princesse Lisa

j'ai aimé vous écrire, écrire à la petite reine, des contes de mon pays

Je souffre de votre soffrance, je me réjouie quand votre espoire reigne sur le blog.

 Mais je n'ai jamais su quoi dire. je nai jamais trouvé mes mots devant

votre espoir, votre amour et votre courage,  et je vous salue de loin.

Une maman du Maroc

 

 

 

Anne Kocian, le 27-11-2009 à 17:02:05 :

A Fanny, à Jérémie, à toutes et tous

Combien de fois par jour sur ce blog? Tout le temps, le plus souvent possible. Le matin pour revoir et relire les belles histoires de la veille, vite à midi entre deux cours pour prendre des nouvelles, savoir si Lisa a bien dormi, quel coloriage elle a choisi, quelle Barbie elle habille, avec quel playmo elle joue, en fin de journée entre les devoirs des enfants et les copies qu'on n'arrive pas à corriger parce que la tête est ailleurs, encore avant de manger, et après, et encore le soir, et avant de se coucher... On en finit pas de partager cette histoire qui n'est pas dans l'ordre des choses, de fondre devant cette petite fille si courageuse, d'être muet d'admiration, de déborder d'une peine profonde, de vous offrir toute notre force, nos sourires, de ne plus trouver les mots, parfois, pour dire que l'on pleure... de trouver les mots pour dire que l'on vous aime. Tous ces messages, toute cette vie, tout ce dévouement, cette délicatesse, ces madeleines grignotées, ces jolies poupées, ces regards remplis d'amour vous porteront longtemps. Anne

y.visca, le 27-11-2009 à 16:20:08 :

oui A comme AMOUR

oui Nathalie ! oui A comme AMOUR, tout l'amour que ces merveilleux parents donnent à leur petite princesse Lisa, tout l'amour de tous les jours depuis 7 ans.
Fanny je ne vous connais pas, mais vous, et Jérémie vous êtes merveilleux d'amour pour votre princesse. Elle va rester toujours dans votre coeur. Et pour nous les anonymes, vous réveillez tous les jours un espoir.
Je suis une mamie, et Lisa est maintenant dans ma vie avec mes petits à moi.
Pensez à aujourd'hui pas à demain.
Chaque sourire de Lisa, chaque espoir de Lisa, chaque projet de Lisa sont votre réussite.
 Je regarde les étoiles et j'espère pouvoir vous envoyer un peu de la force que vous avez besoin pour continuer.

Béné, le 27-11-2009 à 16:09:08 :

Pour toi, Fanny

Chère Fanny,

 

Tes mots nous touchent un à un tellement ils sont criants de vérité et d'amour . Nous voudrions faire tellement plus, faire tellement mieux , tout reprendre pour tout recommencer afin d'aider Lisa à sortir vainqueur de cette guerre pour la vie , afin qu'elle puisse rester auprès de vous ..

Mais nous sommes si impuissants , si désarmés ,si vulnérables ...

Fanny, nous, parents, amis , ne pouvons faire de miracles mais toi, tu en fais tous les jours . Ta présence aux côtés de Lisa, l'amour que tu lui dispenses chaque seconde est si précieux ...Tu penses à tout,tout ce qui pourrait lui apporter du réconfort et du bonheur ; tu gardes le sourir, l'entrain , la joie  ... Elle est bien et c'est la seule et unique chose qui compte , elle rit , elle vit, elle sourit .... Profitons de ces instants magiques.

Merci pour cette formidable leçon de vie et de courage que tu nous montres au quotidien ,Fanny. Grâce à toi, à cette vie qu'est devenue vôtre depuis ce 13 février maudit et que tu nous fais partager , nous apprenons tous les jours ; nous apprenons à donner ...donner aux autres , donner de l'amour , donner du temps .

Le miracle, Fanny, réside dans ta force , ta ténacité , ta capacité à rebondir et à soutenir Lisa sans relâche; nous sommes tous plus qu'admiratifs devant tout ce que tu fais. 

Ce  ce don de toi , Fanny , c'est exceptionnel ... tu forces toutes les portes, fais tomber toutes les barrières et nous fait entrevoir ce qu'est réellemnt que le dépassement de soi .

Tu changes ainsi ,indéniablement ,  notre approche à tous de la vie

Tu embellis non seulmement le quotidien de Lisa mais le nôtre . Le mot n'est pas assez fort mais nous te sommes vraiment si reconnaissants : merci , Fanny , merci pour tout.

Notre soutien est sans faille, ne connait pas d'horaires ni de limites . Nous sommes avec vous en pensées, dans notre âme, dans notre coeur sans discontinuer .

Je te donne tout le courage possible, la lumière , la chaleur.

Je suis là , toute petite , à tout moment.

Enormes bisous

Béné

Argitxu, le 27-11-2009 à 15:54:47 :

Bonsoir Fanny et Jérémie

"Voir souffrir quelqu'un qu'on aime est l'une des pires souffrances au monde." 

Votre amour  pour Princesse  Lisa a encore tant de chose à faire. Continuez à vous laisser vivre ensemble... ces instants précieux où seul l'amour a droit à la parole. Que le sourire continue à  illuminer vos visages il est la force de Princesse Lisa. Recevez mes plus douces pensées.

 

 

héloïse, le 27-11-2009 à 15:48:04 :

bonne nuit

j'attends de tes nouvelles sur le blog avec impatience, la nuit arrive et avec elle de merveilleux rêves qui s'annoncent, dans ta tête mais aussi dans nos têtes, pour que tu profites encore des fabuleux foufous qui t'entourent, petite princesse, je t'embrasse, julie

Régine, le 27-11-2009 à 15:32:32 :

précieux moments ...

... mais cruel déchirement.

 

C'est si merveilleux de voir Lisa si heureuse, de savoir qu'elle est si enthousiaste et qu'elle fait tant de projets d'avenir... Pour elle, évidemment, ce séjour hors de l'hopital (avec en plus festins à volonté) est le premier pas vers un futur radieux, un futur fait de beaux vêtements, de cheveux longs et de fous rires avec ses super copains d'école... Comment pourrait-elle imaginer ??

 

Mais combien tous ces projets sont terribles  à entendre pour vous adultes. Même si ton cerveau compartimente, ma belle Fanny, ces épreuves sont vraiment monstrueuses. C'est tellement banal de dire que personne ne devrait avoir à endurer pareilles souffrances mais c'est tellement vrai !!!

 

Tous ces petits moments de bonheur qui émaillent notre quotidien, on finit par ne même plus les voir... Aujourd'hui, l'épreuve que vous traversez et qui nous  bouleverse tellement nous oblige à revoir aussi nos priorités. Je parle pour moi, mais je suis sûre que c'est aussi le cas de tous ceux qui viennent quotidiennement vous lire. Désormais, je vis plus intensément chaque instant en famille, je couvre mes enfants de calins, je les regarde dormir et parfois  je dors même avec eux juste pour les sentir près de moi, pour pouvoir réchauffer un peu mon coeur qui se glace lorsque je pense à vous, pauvres victimes de cette maladie terrible et aveugle.

 

Petite Lisa, j'attends avec impatience des nouvelles de ta fin de journée pour savoir s'ils t'ont laissé retourner dans ta bulle de bonheur, ta merveilleuse famille. Tu es vraiment la princesse la plus merveilleuse que j'ai jamais rencontrée.

 

Je t'embrasse très fort ainsi que tous ceux qui t'entourent si chaleureusement.

 

Régine

violette, une maman, le 27-11-2009 à 15:09:33 :

Peine !!!

Bonsoir Fanny,

peine , peine,  membre de ma famille partie la nuit dernière, dure réalité!! la vie , les sons , les images prennent d'un coup un  autre visage, Violette

Jocelyne Lamy, le 27-11-2009 à 15:05:18 :

Pour une maman formidable

Ma Fanny, je ne peux que t'envoyer mon amitié,  ma compassion ... Tu apportes tout l'amour possible à ta petite chérie ... Je pense que tu vis la pire douleur que l'on puisse connaître ici bas ... Courage ma Fanny, tu fais bien pour ta petite ... L'amour est quand même le plus fort !!! M.....e à cette saleté de maladie !!! L'AMOUR est le plus fort !!!! Je t'embrasse très fort, je suis avec toi par la pensée 

saluzzi nathalie, le 27-11-2009 à 15:03:52 :

allez les amis

Chers amis du blog, Ce n'est pas parce que le week end commence, qu'il ne faut pas venir sur le blog, Il faut que cette belle chaine d'amour et d'amitié continue, la rage, la colère, la tristesse doivent nous stimuler pour envoyer les plus beaux témoignages au monde à LISA: L comme Lumineuse I comme Intelligente S comme Souriante A comme Amour Le défi: Plus de 200 messages et toujours plus chaque jour merci Bonne nuit nathalie saluzzi

saluzzi nathalie, le 27-11-2009 à 14:29:13 :

un sourire de raoul Follereau

SOURIRE, RIRE, VIVRE, TELLE EST VOTRE DEVISE TELLE EST NOTRE DEVISE J AI TROUVE UN MAGNIFIQUE POEME SUR UN SOURIRE QUE J'AIMERAI VOUS FAIRE PARTAGER. UN SOURIRE NE COUTE RIEN ET PRODUIT BEAUCOUP, IL ENRICHIT CELUI QUI LE RECOIT SANS APPAUVRIR CELUI QUI LE DONNE, IL NE DURE QU'UN INSTANT, MAIS SON SOUVENIR EST PARFOIS ETERNEL, PERSONNE N' EST ASSEZ RICHE POUR S'EN PASSER, PERSONNE N'EST ASSEZ PAUVRE POUR NE PAS LE MERITER, IL CREE LE BONHEUR AU FOYER, SOUTIENT LES AFFAIRES, IL EST LE SIGNE SENSIBLE DE L'AMITIE, UN SOURIRE DONNE DU REPOS A L'ETRE FATIGUE DONNE DU COURAGE AU PLUS DECOURAGE IL NE PEUT NI S'ACHETER, NI SE PRETER, NI SE VOLER, CAR C'EST UNE CHOSE QUI N'A DE VALEUR QU'A PARTIE DU MOMENT OU IL SE DONNE. ET SI TOUTEFOIS, VOUS RENCONTREZ QUELQU'UN QUI NE SAIT PLUS SOURIRE, SOYEZ GENEREUX DONNEZ-LUI LE VOTRE, CAR NUL N'A AUTANT BESOIN D'UN SOURIRE QUE CELUI QUI NE PEUT EN DONNER AUX AUTRES. R. FOLLEREAU. JE VOUS EMBRASSE TOUS NATHALIE SALUZZI

sandra mathilde et paul, le 27-11-2009 à 14:06:17 :

très chère Fanny

Je ne peux imaginer ta souffrance, même l'imaginer m'est inconcevable

mais une choses est sure, grâce à ta force et à celle que tu insuffles à ceux qui l'entourent ta princesse vivra effectivement ces instants avec tous le bonheur et l'amour possible

sans toi rien ne serait pareil et j'ai une admiration sans faille pour ton courage

 

bien évidemment je n'oublie pas Jérémie pour sa force et son amour

 

et j'ai une pensée pour tout ceux qui entourent votre princesse, Virginie, Fred, Noah, Hugo, Lou, les papis-mamies et les tontons tata qui contribuent chaque jour au bonheur de Lisa, pour l'instant c'est tout ce qui compte

 

Avec toute mon affection

 

Sandra

Céline et cie, le 27-11-2009 à 12:48:34 :

pour vous

tous les jours, je vous lis,
tous les jours, plusieurs fois, je viens sur le blog
tous les jours, je vous admire
et je me dis que vous êtes les parents les plus fantastiques qui puissent etre
offrir a son enfant cheri les plus beaux moments de  sa vie
la remplir de joie, la faire rire, la faire rever
alors que ....
continuez, vivez riez souriez avec elle
profitez de tous ces instants
votre amour est son plus grand atout
et votre plus grande force.

Plein de bisous étoilés pour lisa, pour noah, pour lou
et pour vous des milliers de pensées à tout instant

Céline V.

parents de Mathis, le 27-11-2009 à 12:36:23 :

Fanny, Jérémie, virginie, fred, noah, lou , hugo et tout ces gens merveilleux qui vous entourent

Dans ces moments qui n’ont pas de nom, nous pensons beaucoup à  vous.

Soyez fort et courageux.

Firelive, le 27-11-2009 à 12:22:29 :

une force exceptionnelle !!

J'en ai les larmes aux yeux... Votre force c'est votre princesse !!

 

Beaucoup de mots passent dans ma tête mais y'en a tellement que je ne sais par où commencer...

 

Je pense très fort a vous, prenez et donnez autant de bonheur a votre princesse !

Un kilo de bisounours pour princesse Lisa, et un câlinou aux parents.

Courage,

Une fille de 13 ans, le 27-11-2009 à 11:23:23 :

Bonjour !

Bon courage , ce site ma vraiment ému  vous etes vous les parents de la princesse trés courageux et je vous admirent pour sa  !! 

                                                                                        Alessia

nanou88, le 27-11-2009 à 11:05:05 :

.

C'est la gorge nouée que je te lis Fanny.... quelle maman fantastique tu es ! Dans mon coeur de maman à moi aussi, sans pouvoir comprendre bien-sûr, j'imagine ce que tu dois ressentir. Je regarde mon petit Louis et je me dis que c'est une chance... Tout cela est décidément très, trop dur. Mais tout ce que je vous souhaite à tous, c'est de vivre intensément ces journées avec votre petite princesse. Autant de bonheur que possible à prendre.
Je t'adresse toute ma tendresse et pense fort fort à toi, à Jérémie, à vous tous.
Enorme bisou à Lisa...

christine57530, le 27-11-2009 à 11:03:46 :

Courage et Force

Une fois de plus toute mon admiration pour votre courage  et votre force. Tenez , tenez bon , soyez heureuse de profiter un maximum de ces moments qui rende la vie de Lisa plus douce. Donnez lui encore encore du bonheur.

Chaque minute ,chaque heure  compte double triple et même plus.

Mes pensées vous accompagnent tout au long de la journée comme celles de toutes les personnes qui consultent ce blog. Nous sommes avec vous de tout coeur.

J'ai l'impression que mes paroles ne serivront à rien tant le parcours est difficile mais je voulais quand même vous le dire et vous faire part de mon soutien.  Si nous pouvons vous aider en quoi que se soit n'hésitez pas à demander , nous sommes tous là pour ça. Vous apportez notre aide et vous soutenir. Amitiés et courage.

 

chrys, le 27-11-2009 à 10:37:34 :

courage, forces et encore courage.

Bonjour chère maman fantastique, que dire après ces lignes qui nouent les tripes! Vous avez un courage qui permet à Lisa de croquer à pleines dents ces môments si précieux, d'être heureuse, et pour cette raison, je vous tire mon chapeau. Continuez à vivre à fond ces môments privilégiés comme vous savez si bien le faire. On vous transmet toutes nos forces, on pense très fort à vous, on vous embrasse.

 

La maman de Julie, Julie, sa soeur et son papa. 

 maldaurore, le 27-11-2009 à 09:34:15 :

***

 

 

Le lac.

 

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,

Dans la nuit éternelle emportés sans retour,

Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges

         Jeter l’ancre un seul jour ?

 

Ô lac ! l’année à peine a fini sa carrière,

Et près des flots chéris qu’elle devait revoir,

Regarde ! Je viens seul m’asseoir sur cette pierre

         Où tu la vis s’asseoir !

 

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes ;

Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés ;

Ainsi le vent jetait l’écume de tes ondes

         Sur ses pieds adorés.

 

Un soir, t’en souvient-il ? nous voguions en silence

On n’entendait au loin, sur l’onde et sous les cieux,

Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence

         Tes flots harmonieux.

 

Tout à coup des accents inconnus à la terre

Du rivage charmé frappèrent les échos ;

Le flot fut attentif, et la voix qui m’est chère

         Laissa tomber ces mots :

 

Ô temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices !

         Suspendez votre cours :

Laissez-nous savourer les rapides délices

         Des plus beaux de nos jours !

 

Assez de malheureux ici-bas vous implorent,

         Coulez, coulez pour eux ;

Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;

         Oubliez les heureux.

 

 

Mais je demande en vain quelques moments encore,

         Le temps m’échappe et fuit ;

Je dis à cette nuit : «  Sois plus lente » ; et l’aurore

         Va dissiper la nuit.

 

Aimons donc, aimons donc ! de l’heure fugitive,

         Hâtons-nous, jouissons !

L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ;

         Il coule, et nous passons !

 

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d’ivresse,

Où l’amour à longs flots nous verse le bonheur,

S’envolent loin de nous de la même vitesse

         Que les jours de malheur ?

 

Hé quoi ! n’en pourrons-nous fixer au moins la trace ?

Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !

Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,

         Ne nous les rendra plus ?

 

Eternité, néant, passés, sombres abîmes,

Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?

Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes

         Que vous nous ravissez ?

 

Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !

Vous, que le temps épargne ou qu’il peut rajeunir,

Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,

         Au moins le souvenir !

 

Qu’il soit dans ton repos, qu’il soit dans tes orages,

Beau lac, et dans l’aspect de tes riants coteaux,

Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages

         Qui pendent sur tes eaux !

 

Qu’il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,

Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,

Dans l’astre au font d’argent qui blanchit ta surface

         De ses molles clarté.

 

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,

Que les parfums légers de ton air embaumé,

Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire,

         Tout dise : « Ils ont aimé ! »

 

 

                                                        Alphonse de Lamartine.

 

 

 

| Contact author |